Démarche Municipalité Nourricière

Qu’est-ce qu’une Municipalité Nourricière (MN) ?

Une Municipalité Nourricière fait en sorte que ses citoyens aient accès à des aliments frais et de bonne qualité, elle encourage la relocalisation de la production, la consommation et la conservation des aliments sains au cœur de son village. C’est la reconnaissance de nos producteurs et des richesses que recèlent notre territoire et un moyen de revitaliser nos municipalités. C’est aussi un moyen de mobiliser les petites communautés autour de projets rassembleurs qui suscitent un sentiment d’appartenance et de solidarité.

Depuis 2017, le projet Municipalité Nourricière a amené huit municipalités de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean à développer une meilleure résilience alimentaire locale comme stratégie d’adaptation aux changements climatiques.

Objectifs de la démarche : 

  • Augmenter la production et la consommation locales d’aliments frais et biologiques par les citoyens.
  • Engager les administrations municipales et les citoyens dans la relocalisation de la production d’aliments dans leur communauté.
  • Informer et sensibiliser sur les émissions de gaz à effet de serre en provenance du secteur agroalimentaire et démystifier le compostage.
  • Offrir des outils concrets de changements de comportements vers une plus grande production, conservation et consommation d’aliments locaux qui contribueront à une plus grande résilience alimentaire vis-à-vis les changements climatiques.
  • Créer des cœurs de villages vitalisés qui susciteront un sentiment d’appartenance et de solidarité ainsi que des aménagements qui favorisent les saines habitudes de vie.

Les étapes de la démarche     

Quels genres d’initiatives peuvent être mises en place?

  • Transformer les aménagements paysagers de la ville en aménagement comestible et planter des végétaux vivaces sur les terrains publics qui seront disponibles pour les citoyens.
  • Aménager des jardins, des vergers et des serres communautaires.
  • Encourager et soutenir les commerces, les écoles, les organismes communautaires et les restaurants à avoir leur propre jardin. Leur offrir des formations sur le jardinage écologique.
  • Donner des plantes comestibles et des arbres fruitiers aux citoyens.
  • Autoriser la présence des petits animaux en ville, dont les poules, les abeilles et les moutons.
  • Encourager et soutenir l’installation de producteurs maraîchers biologiques en zone péri-urbaine et la mise en place de circuit court de distribution des aliments.
  • Et bien plus encore!

Partenaires financiers

 Ce projet est financé à la hauteur de : 

  • 112 000 $ par le Centre intégré universitaire des services sociaux et de la santé du Saguenay-Lac-Saint-Jean, via le Plan action régional en promotion-prévention des saines habitudes de vie.  

  • 60 424 $ par le Fonds vert dans le cadre d’Action-Climat Québec, un programme découlant du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. Il a été rendu possible grâce à la contribution du Fonds d’action québécois pour le développement durable (FAQDD) et de son partenaire financier, le gouvernement du Québec. 

Les changements climatiques ont des impacts négatifs sur la sécurité alimentaire et l’accessibilité aux aliments dans nos collectivités. Celles-ci ont également une responsabilité vis-à-vis la production des gaz à effet de serre en lien avec l’alimentation. Les aliments présents dans nos assiettes ont en général parcouru des milliers de kilomètres et ce nombre augmente dans les communautés isolées géographiquement. Il devient nécessaire de mettre en place des initiatives alimentaires locales qui  diminueront la production de gaz à effet de serre et qui contribueront à développer la résilience des communautés vis-à-vis des impacts des changements climatiques. C’est dans ce contexte qu’EURÊKO et ses partenaires souhaitent proposer des solutions visant à augmenter la production, la consommation et la conservation locale d’aliments dans les communautés de la région.

Municipalités nourricières

Cliquer sur les logos pour voir les réalisations dans chacune des municipalités nourricières