Protection et mise en valeur du marais du Pré-Joli

12
Sep
2014
Posté par: eureko   /   Commentaires fermés sur Protection et mise en valeur du marais du Pré-Joli

Mise en contexte

couverture calendrier2Au cœur de la municipalité de Laterrière (Ville de Saguenay, arrondissement de Chicoutimi), les citoyens ont la chance d’avoir un marais présentant une belle biodiversité et un phénomène géologique intéressant. En effet, le marais est un kettle, une formation géologique datant de l’époque glaciaire quaternaire. Les milieux humides sont reconnus comme étant des habitats essentiels pour plusieurs espèces fauniques, dont les amphibiens, les macro-invertébrés et les oiseaux. Des résidents du secteur affirment qu’il est possible d’y observer de nombreuses espèces d’oiseaux tout au long de l’année, malgré le fait que le marais se situe en zone urbaine.

Le milieu humide est entouré d’une lisère boisée et est situé en plein cœur du secteur urbanisé de Laterrière qui est en perpétuel développement depuis quelques années. L’école primaire des Jolis-Prés se situe directement à côté du site et l’école Notre-Dame à quelques rues seulement.

Problématique environnementale

Avant le projet, le secteur du marais était considéré par plusieurs citoyens comme un endroit où l’on pouvait aller jeter des déchets. Lors d’un précédent nettoyage, il y a quelques années, la Ville a sorti 64 pneus abandonnés et plusieurs gros résidus. Les milieux humides sont souvent reconnus à tort comme étant des endroits dégageant des odeurs nauséabondes, remplis de moustiques et que l’on peut détruire sans grandes conséquences. Les gens, généralement par manque de connaissances, ne comprennent pas les rôles essentiels des milieux humides et posent des gestes qui menacent leur intégrité. La dégradation et la perte des milieux humides au Québec et au Canada ont atteint un seuil critique, d’où l’importance de protéger ceux encore intacts.

Au printemps 2012, un nouveau développement domiciliaire a été construit près du marais. Ainsi, puisque le nombre de résidences près de celui-ci ne cesse d’augmenter, la pression anthropique est également en croissance.

Objectifs du projet

Afin de protéger, de mettre en valeur et d’assurer la pérennité du marais, il est essentiel d’entreprendre des activités de d’éducation et de sensibilisation au niveau de la communauté et de poser des actions concrètes de préservation. Il a été souvent démontré que lorsqu’un site est mis en valeur par des aménagements et des outils d’interprétation, les gens n’osent plus aller y jeter des déchets.

L’objectif principal du projet est de protéger et mettre en valeur le marais de Laterrière.

Pour y arriver les objectifs spécifiques suivants ont été ciblés :

– Sensibiliser et éduquer les citoyens de Laterrière à la fragilité et à l’importance de préserver cet habitat riche en biodiversité;
-Impliquer les futurs utilisateurs du milieu (jeunes) dans le processus de protection par la réalisation d’actions concrètes;
– Aménager un site destiné à l’éducation environnementale accessible et sécuritaire afin de permettre à la communauté de découvrir le marais et d’en profiter.

Actions menées dans le cadre du projet

Activité d’éducation et de sensibilisation de la population:

Deux grands nettoyages du site ont eu lieu, un premier en avril 2013 et un second en mai 2014. Au total, près de 150 personnes y ont participé. En 2014, deux fois moins de déchets ont été retrouvés sur le site. La corvée de nettoyage deviendra un événement récurrent à chaque printemps.

Des activités de découverte de la biodiversité présente dans le marais ont eu lieu avec les 24 classes des écoles Notre-Dame et Des Jolis-Prés. L’activité se déroulait au marais et chacun des niveaux scolaires touchait un thème particulier (ornithologie, botanique, insectes, macro-invertébrés aquatiques, amphibiens).

Fabrication et installation de 10 nichoirs pour les oiseaux et deux pour les chauve-souris.

DSCN1889

DSCN2162

DSCN1963

DSCN3364

 

Aménagements physiques :

  • Une pergolas dans la cour d’école pour l’observation des oiseaux;
  • Trois plateformes d’observation;
  • Un escalier pour descendre au marais à partir de la cour d’école;
  • Dégagement du sentier pour marcher autour du marais.

30 aout 158

2013-09-04 10.20.34

IMG_0836

DSCN2526

 

Outils d’interprétation

 Panneaux d’interprétation

Quatre panneaux d’interprétation ont été élaborés. Un grand panneau d’accueil sera installé à l’entrée du site, là où les gens peuvent se stationner. On y explique le projet du marais du Pré-Joli, les rôles des milieux humides, les bons comportements à adopter pour sa protection, ainsi que la carte du site. Ce panneau sera installé au printemps 2014. Les trois autres panneaux, plus petits, ont été installés sur les plateformes d’observation. Les végétaux, les oiseaux et la faune aquatique présents au marais y sont expliqués.

DSCN3386

DSCN3394

 

Calendrier de sensibilisation

Un calendrier du marais du Pré-Joli a été produit comme outil de sensibilisation  Un sujet en lien avec le marais a été donné à chacune des 10 classes. Chaque classe avait le mandat de produire un court texte pour en parler. Ces textes, accompagnés de photos du marais, se retrouvent à une page du calendrier. Les oiseaux, les macro-invertébrés et les rôles des milieux humides sont des exemples de sujets. 1000 copies du calendrier ont été imprimées et distribuées dans la municipalité : dans les rues avoisinant le marais,  dans les différents organismes, dont la Maison des jeunes, chacun des élèves et des enseignants et les partenaires du projet.

Pour voir le calendrier, cliquez sur l’image :
Calendrier marais Pré-Joli - EURÊKO

Partenaires

Merci à nos partenaires financiers qui ont permis la réalisation du projet!

– Fondation Hydro-Québec pour l’environnement
– Ville de Saguenay
– Fondation World Wildlife
– Ministère des Ressources Naturelles
– Ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et  des Parcs

Merci également aux écoles Notre-dame et Des Jolis-Prés pour leur enthousiasme et leur participation, ainsi qu’à Mme Thérèse Gagnon pour son implication !

 

Reconnaissances

Le marais du Pré-Joli finaliste au Phénix de l’environnement

Les Phénix de l’environnement est un concours annuel dont l’objectif vise à faire connaître et promouvoir l’excellence et le savoir-faire des organisations du Québec en matière de protection de l’environnement et de développement durable. Le 18 septembre dernier, Émilie Lapointe, chargée de projet chez EURÊKO!, et Fabienne Leblond, enseignante à l’école des Jolis-Pré, étaient présentes au salon rouge de l’Assemblée nationale afin d’assister à la cérémonie de remise de prix. Le projet de Découverte et protection du marais du Pré-Joli était finaliste dans la catégorie Éducation et Sensibilisation, organisme à but non lucratif, institutions autres que scolaires et associations.  EURÊKO! n’a finalement pas reçu le Phénix, mais nous sommes très fiers d’avoir obtenu cette nomination. Les Phénix de l’environnement représentent la plus prestigieuse des reconnaissances que peuvent obtenir les projets environnementaux réalisés au Québec. (Voir le site : http://www.phenixdelenvironnement.qc.ca/fr/laureats/2014/laureats-finalistes/eureka.php)

De plus, soulignons que la classe de Fabienne Leblond a remporté le prix national dans la catégorie Primaire-2e cycle du volet entrepreneuriat étudiant, lors du Concours québécois en entrepreneuriat, pour sont projet Le marais du Pré-Joli, un site à découvrir (Voir le communiqué : http://www.cldrc.qc.ca/Document/COMM_16eEdition_GALA_LAUR%C3%89ATS_Diffusino%2019%20juin.pdf) .

*** Si vous utilisez nos photos, merci d’indiquer la source : www.eureko.ca

Les commentaires sont clos.

  • À propos de nous

    Organisme communautaire à but non lucratif, voué à l’action environnementale, EURÊKO ! propose aux citoyens et aux acteurs communautaires, privés, institutionnels et gouvernementaux du Saguenay-Lac-Saint-Jean diverses activités axées sur la défense et la promotion d’un environnement sain et l’amélioration de la qualité de vie de la collectivité.
  • Notre équipe

    Direction
    photo_Simon_Gagne

    Simon Gagné / directeur général

    Simon Gagné est animé par un fort sentiment de protection de l’environnement depuis son enfance. Il a teinté tous ses emplois d’un vert brillan...

    manon_jean-photo

    Manon Jean / adjointe administrative

    Manon Jean est l’adjointe administrative d’EURÊKO! depuis juin 2010. Elle s'occupe entre autres de la gestion financière de l'organisme et elle ...


    Employés
    Marie-Anne Bergeron

    Marie-Anne Bergeron / Professionnelle en gestion des matières résiduelles

    Marie-Anne détient un baccalauréat en biologie de l’Université du Québec à Rimouski et une maîtrise en biogéosciences de l’environnement à...

    Photo_Eddy_Bertrand

    Eddy Bertrand / technicien en environnement (Alma)

    Eddy possède une vaste expérience. Il a débuté sa carrière en 1980 comme patrouilleur dans la Réserve faunique des Laurentides. Par la suite, il...

    Julie Bolduc, chargée de projet et responsable de la Patrouille Eurêko!

    Julie Bolduc / chargée de projet et responsable de la Patrouille Eurêko!

    Julie possède un certificat en marketing complété à l’Université du Québec à Chicoutimi, ainsi qu’un DEC en milieu naturel, aménagement e...

    Photo_Marie-Lise

    Marie-Lise Chrétien-Pineault / chargée de projet

    Diplômée en anthropologie et à la maîtrise en interventions régionales, ses projets portent sur des moyens, processus et actions qui favorisent l...

    Gabrielle Filiatrault, adjointe du projet Municipalité nourricière d'EURÊKO!

    Gabrielle Filiatrault / Adjointe du projet municipalité nourricière

    Description à venir.

    Émilie lapointe, biologiste

    Émilie Lapointe / chargée de projet et coordonnatrice du bureau d'Alma

    Biologiste et chargée de projet depuis juin 2011 chez EURÊKO, elle gère différents projets en agriculture urbaine et en aménagement et conservati...

    Regent_Simard_Eureko

    Régent Simard / technicien

    Depuis plusieurs années, il dirige les différents travaux techniques qu’EURÊKO! effectue sur le terrain. Ayant travaillé en construction pendant...